Qui es-tu ?
Je m’appelle Melissa, j’ai 21 ans !

Quel est ton parcours ?
J’ai suivi un Bac Gestion et Conduite d’une entreprise hippique en métropole en 2018, que je n’ai pas validé pour cause de blessure. En 2019 je suis retournée auprès de ma famille à la Réunion. J’ai passé une capacité en droit d’un an en distanciel et puis j’ai arrêté car un de mes parents est tombé malade.

A La Réunion, j’ai ensuite fait différents petits boulots (stage vétérinaire, inventoriste, secrétariat-comptabilité). Fin 2021, j’ai repris mes études en passant un Bac S spécialité Métiers de la Santé en distanciel.

J’ai finalement débuté ma mission en service civique le 1er mars avec le Centre communal d’Action Sociale de la ville de Possession (La Réunion) avec 3 autres volontaires pour des visites de convivialité au domicile des personnes âgées.

Que représente pour toi l’engagement en Service Civique chez SC2S ?
Cela représente tout d’abord une première expérience professionnelle, qui a confirmé et motivé mon projet professionnel. J’ai appris à mieux me connaître et j’ai acquis de la maturité.

Aider les autres et en particulier les seniors m’a apporté beaucoup de joie et du soutien. C’était un réel partage intergénérationnel fait de moments de convivialité et de transmission (mémoire, connaissance, sagesse).

Pourquoi avoir choisi de t’engager auprès de nos ainés ?
J’avais pour projet de travailler dans la santé, mais je n’étais pas certaine de mes capacités et du choix du secteur, en l’occurrence la diététique.

Par ailleurs j’avais déjà une expérience directe auprès des seniors, car j’ai été éduquée par mon arrière-grand-mère paternelle lorsque j’étais petite. Je trouve que la nouvelle génération oublie un peu que les anciens sont les piliers de la société !

Qu’as-tu appris pendant ton Service civique ?
Le travail sur moi-même, la maturité, la gestion des émotions, me sentir responsable et enfin la capacité d’adaptation !

Que retiens-tu de ses 6-8 mois d’engagement ?
Des liens très forts avec les personnes âgées que j’ai suivies, elles vont me manquer et étaient toutes très différentes. J’ai acquis beaucoup de confiance en moi et j’appréhende de quitter les bénéficiaires.
Suite à mon service civique, j’ai eu une réflexion sur l’engagement bénévole pendant les vacances.

Que voudrais-tu dire aux jeunes qui hésitent à s’engager ?
Faire un service civique est une formidable expérience dans la vie, qu’importe le cursus. Aider les personnes âgées, c’est un plus dans sa construction. Cela développe nos capacités de soutien et d’amour.

Je ne peux que conseiller de tenter cette aventure, découvrir le secteur et dépasser les aprioris sur les personnes âgées.

Et après ?
J’ai eu mon examen Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) en octobre et j’entrerai à la rentrée 2023 en BTS Diététique en alternance au sein de structures accompagnant les personnes âgées (hôpital et EHPAD) et la découverte des enfants (malnutrition notamment).
J’aimerais par la suite passer le concours hospitalier et je suis toujours engagée sur les sujets du bénévolat et des actions humanitaires, qui font partie de mes projets.